AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 home is not a place, it's a person {r/rhys}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Richie Pushkins

avatar

Messages : 5
Inscription : 25/05/2016
Avatar + © : tyler hoechlins (© lannisters)
Multinicks : livs, daemon.
Pseudo : the walking cat, clau.
Age : twenty-height yo.
Occupation : uc.
Statut : uc.

MessageSujet: home is not a place, it's a person {r/rhys}   Lun 30 Mai - 21:56

in slow motion can't seem to get where we're going but the hard times are golden cause they all lead to better days
{R/RHYS}

Il tente de se calmer, de ne pas penser et de tout oublier. Enfin, pour cette partie, ce n'est pas comme si c'était dur. Des heures à chercher sans trouver. Comment mettre le doigt sur une vile chose oublier. Oublier. Un mot puérile qui lui donne envie de vomir. De nouveau peut-être. Il ne se souvient de rien. Ne se rappelle pas les doux mots que jadis formaient ses lèvres envers ses êtres bien-aimés. Diable, il ne connait plus ces êtres-là non-plus. Comme une douceur auquel il n'aurait plus le droit. La souffrance résignait dans son intérieur même. Oh, bien qu'il aurait aimé que sa tête puisse lui donner des informations utiles, elle n'était guerre plus en forme que son physique. Il était rouillé, fatigué, épuisé. Un effort, un levé de poids aurait été moins difficile. Pourtant, il continuait à marcher contre son propre gré. Son réveil, brusque, incognito presque, n'était pas passé inaperçu et il regrettait amèrement de ne pas être rester encore pendant plusieurs jours dans cet endroit qu'il détestait plus que cette migraine constante qu'était sa mémoire vide. Il avait une médication. La question qui résidait cependant: allait-il les prendre? Il pourrait toujours y penser plus tard après avoir dormi une bonne nuit dans un lit. L'hôpital était bien loin derrière lui alors qu'il s'engouffrait dans la voiture de cet homme, un étranger, comme toutes les personnes de cette ville. Richie ne se rappelait même pas être déménager à New York. Encore moins ce qui l'y avait poussé. L'homme - dont il avait égaré le prénom des centaines de fois, il le mettait sur le compte de la médication ou des pertes de mémoires - dans la voiture lui avait résumé la situation. Il avait terminé son service militaire, qui avait durer quatre ans, puis était venu s'installer à New York où il possédait un bar et était en train de prévoir ouvrir une boîte de nuit exclusive. Heureusement qu'il se souvenait de ses cours à l'Université et d'avoir terminé son service. C'était tout ce qui venait après être débarqué de l'avion qui restait incertain. Il avait la réponse à la commissure des lèvres. Mais les mots ne voulaient point sortir d'où ils étaient. Il vivaient dans une maison avec un homme. Étrange. Malgré la remarque qui le démangeait, il n'osa la dire. Après tout, il n'était pas gay. Il ne l'avait jamais été, ce n'est pas un homme aux yeux verts hypnotisant avec un accent britannique qui allait le faire flancher. Franchement, il lui en faudrait plus pour être complétement homosexuel. Ce devait être une seconde nature. Ce qui ne l'était pas pour lui. Ou peut-être refoulait-il simplement ses sentiments intérieurs. Il ne l'avouerait probablement jamais, et emporterait la vérité solennel dans la tombe. La maison, tant qu'à elle, avait un charme. Une cuisine fabuleuse, ce qui le ravit. Un salon et une salle à manger à air ouverte. Des vitres laissant une vue plongeante et magnifique de New York. Il y avait une chambre d'ami au rez-de-chaussés ainsi qu'une salle de bain splendide avec une douche. À l'étage supérieur se trouvait deux chambres, la sienne et celle de l'autre homme. Ou c'est ce qu'il crut. Jusqu'à maintenant, tout avait été silencieux. L'homme avait été assez gentil pour le laisser explorer par lui-même. Des souvenirs ayant pu submerger de voir ces quartiers d'habitations. Mais il fut plutôt perturber. La chambre qui devait être la sienne était très vaste et ne possédait que quelques meubles et un lit. Aucune touche personnelle. Et le lit était fait de manière trop exemplaire pour qu'il y est dormi il y a quelques semaines. Les gardes-robes étaient tous vide. Il fronça les sourcils et se dit que son colocataire avait probablement fait visiter l'appartement à quelqu'un d'autre étant donné qu'il ne pouvait pas payer son loyer; trop occupé à jouer au mort vivant il faut croire. Richie resta prêt des escaliers, pouvant voir Rhys - enfin il se rappelait un prénom sans que quiconque ne lui dise - dans un des sofas en train de regarder la télévision.« I think there's something wrong with my bedroom. » Effectivement, quelque chose clochait. Par curiosité, alors que Rhys se levait, il ouvrit la porte de la chambre de l'autre homme. La vision ne fit que le décontenancer. « The fuck. » Mumura-t-il pour lui-même. Il était maintenant dans la penderie pouvant avec certitude reconnaître ces vêtements, Rhys et lui ayant deux style bien différent mais se ressemblant à quelque part. Aussi, le garde-robe était trop bien ranger contrairement au salon pour que ce soit l'ingéniosité de son 'colocataire' sans vouloir vexé quiconque. « Rhys, listen, I just want to have a good night of sleep in my bed. Whatever this is, I so don't wanna know. » Il s'était retourner pour faire face à l'homme. Il prit un des bas de pyjama ainsi qu'un boxer, qu'il était certain - enfin, à 50% - étaient à lui et parti dans sa chambre à lui. Non sans commenter. « Because I am sure... I'm not gay. Me no homo. » Comme s'il avait besoin de se justifier davantage.

_________________
his soul made an echo not a sound, like even though it’s inside him it seemed like it was far far away from its origin. ─ [vazakinada]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rhys Minyard

avatar

Messages : 4
Inscription : 30/05/2016
Avatar + © : joseph morgan.
Multinicks : feyre, gansey.
Pseudo : phoenix star.
Age : twenty-nine yrs.
Occupation : --
Statut : very frustrated and alone, thanks to that amnesic jerk.

MessageSujet: Re: home is not a place, it's a person {r/rhys}   Sam 11 Juin - 23:18

• You make my heart shake, bend and break. But I can't turn away. And it's driving me wild. You're driving me wild •


Depuis que Rhys avait découvert un Richie on ne peut plus amnésique dans son lit d'hôpital, ses pensées n'étaient plus que faites de ça. De tout ce bordel qui s'engouffrait dans sa vie, leur vie, alors que les choses semblaient se calmer et s'installer confortablement. Bien sûr, ça n'aurait pas pu en être autrement, se dit-il amèrement. Apprendre que son compagnon vous avait oublier, complètement effacé de la mémoire, tout ça à cause d'un stupide accident était quelque chose de lourd à sa prendre en pleine face. Il était rester choquée et immobile longtemps une fois rentré chez lui en ce demandant ce qu'était sa marche de conduite à présent. Richie était de retour à son ancien lui, profondément ancré dans l'idée qu'il n'était attiré ni de loin ni de près par les hommes. Il ne pouvait décemment pas le brusquer en lui montrant leur appartement ... ainsi. Toutes les évidences de leur relation était là, dans leur chambre en particulier. Mais il n'avait pas pu se résoudre à faire quoique ce soit pour l'instant, indécis sur la marche à suivre. Quand il apprit que ce dernier pourrait rentrer chez eux, il s'était empressé, d'arranger la pièce supplémentaire qui servait de chambre d'amis en la chambre à Richie ou ce qu'il put en faire dans sa hâte. Il s'était décidé en dernière minute après avoir entendu les docteurs conseiller de ne pas le forcer, qu'il avait besoin de calme, de repos et de familiarité. Ce n'était certainement pas en lui apprenant leur relation et mode de vie qu'il pourrait instaurer un semblant de normalité. C'est donc avec un certaine appréhension, et une tension qu'il pouvait ressentir dans chacun de ses membres, qu'il ouvrit la porte de leur appartement et laissa Richie entrer et observer tranquillement, silencieusement. Le voyant se diriger vers les chambres, il s'assit dans le fauteuil, la tension s'accentuant dans ses épaules même s'il restait impassible. « I think there's something wrong with my bedroom. » Une légère et passagère grimace traversa son visage avant qu'il ne se lève, le cerveau à mille à l'heure. Peut-être qu'il ne paniquerait pas ? se dit-il en le voyant se diriger vers leur chambre. Quand il le vit rentrer, il se rapprocha curieux de son silence. Il le vit observer la penderie avec intérêt visiblement même s'il ne pouvait voir son expression de là où il se tenait. Shit, les vêtements. Il les avaient oublier. Il devait les transférer mais dans la hâte, ça lui était sortir de l'esprit. « Rhys, listen, I just want to have a good night of sleep in my bed. Whatever this is, I so don't wanna know. » Voilà sa réponse, le tout était dans le ton légèrement paniqué et les mots choisis. Il ne se bougea pas d'un centimètre même  quand ce dernier se retourna pour faire face à Rhys pendant qu'il finissait sa phrase. Le choix était fait : mensonge, mensonge, mensonge. Il n'était pas prêt à entendre la vérité, même s'il voyait le doute se former dans sa tête. Il devait éviter que Richie s'éloigne, il avait la nette impression qu'il ne le récupérerait pas si c'était le cas. Il l'observa fourrager dans la garde-robe pour prendre un pyjama - il nota qu'il avait prit les bons vêtements, les siens et non ceux de Rhys - puis ce dernier passa outre et se dirigea vers "sa" chambre. « Because I am sure... I'm not gay. Me no homo. » Il accusa le contrecoup des mots avec une indifférence totale. De retour à la case départ, fut tout ce que son cerveau imprima dans sa tête. Ce n'était pas son fort de prendre les gens avec des baguettes mais il était doué au jeu de la dissimulation et là ce n'était que pour le propre bien de Richie, il se dit, qu'il mentirait. Il redevint son autre moi qu'il avait laissé tombé en sa présence, un cold bastard comme il était doué d'être. Il le suivit un instant plus tard jusqu'à sa chambre et s'appuya une épaule contre le chambranle. « Thought you would never wake up so I was thinking about finding another room-mate. », répondit-il sur un ton calme et dénué d'émotion. Il haussa les épaules et poursuivit : « Guess it won't be necessary anymore. » Il pointa un doigt dans la direction de la chambre qu'il venait de quitter. « Didn't have time to put your clothes back here and all. » Il fit un geste vague de la main à "all" et laissa retomber son bras à ses côtés. « I won't have to throw your stuff away after all. », ajouta-t-il ne semblant pas concerné par l'implacabilité de ses mots. Il se redressa, sourcils levés et une expression insolente sur le visage, il jeta un regard vers le lit, vers Richie et se détourna. « G'night, straight ass. » Il eut presque envie de rire, tout ça lui sembla étrangement familier finalement et amusant. Probablement la fatigue et les psychés tordus de son cerveau. Il se dirigea vers la cuisine, ayant besoin de s'occuper l'esprit et le corps à quelque chose pour ne pas retourner encore et encore la situation globale, comme la scène qui venait juste de se passer, dans sa tête. Il se versa un verre d'eau qu'il but d'une traite avant de sortir du frigo un reste de pizza. Il mit les parts au micro-onde et attendit, les mains posées contre le rebord de la cuisine, ses doigts devenant blancs de serré trop fort. Dans quelle merde venait-il encore de se fourrer ? Il espérait sa son mensonge improviser mais si naturellement jouer passera les barrières de doutes de Richie. Il ne le pensait pas prêt d'accepter la réalité. Il ne se pensait pas prêt non plus pourtant elle lui revenait en pleine figure à chaque inspiration et expiration. Shit.

_________________
darling, don't be fooled. you did not tame the wolf in me, you only gave it a reason to be more feral.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
home is not a place, it's a person {r/rhys}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Primrose † Home isn't a place, it's a feeling
» Le Harem de Sigmar - Les soeurs sont dans la place !!
» Place de l'unité à Montréal bientôt une réalité
» La place d'Haïti dans le monde
» Qui va à la chasse perd sa place [Pinsk Town-Thriller Bark, Rang D, Chasseurs de Prime, Balayage de zone]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KEEPING UP WITH NYC. :: Votre 1ère catégorie :: Votre 1er forum-
Sauter vers: